Skip to main content

La Verveine

La Verveine officinale ou Verveine sauvage (Verbena officinalis) est une plante herbacée annuelle ou vivace de la famille des Verbénacées. Elle est parfois appelée Herbe sacrée, Veine de Vénus ou Herbe aux sorcières.

Description :

La verveine officinale est une plante vivace de 20 à 70 cm de haut, à racine fusiforme et jaunâtre. Les tiges, de 15 à 40 centimètres, sont légèrement velues et les fleurs bleuâtres ou liliacées, sont petites, sessiles et disposées en longs épis filiformes lâches, disposés en panicule terminale. La plante est hermaphrodite. La verveine officinale indigène se trouve dans les prairies et au bord des chemins. Sa culture est facile, par semis au printemps ou par bouturage.

Usage et Propriétés :

On utilise les sommités fleuries :

En utilisation interne :

  • La verveine est diurétique.
  • Elle agit sur le système digestif, et aide à soulager les maux de ventre, les digestions difficiles et également les diarrhées.
  • Elle a également une action anti-inflammatoire et aide à lutter contre les rhumatismes.
  • Elle calme le système nerveux et aide à surmonter l’anxiété.

En utilisation externe :

  • La verveine aide à soulager les érythèmes fessiers,
  • Les « coups de soleil »,
  • Les crevasses et gerçures,
  • Les piqûres d’insectes,
  • Les foulures et les contusions en général.

Modes d’Administration :

La verveine peut être utilisée de trois principales façons :

  • En infusion : on verse de l’eau bouillante sur 1,5 g de verveine coupée puis de filtrer après cinq à dix minutes.
  • En gélule : les gélules à 100% de plante dosées à 1 380 mg se prennent à raison de 3 à 6 gélules par jour.
  • En huile essentielle : en usage interne, la posologie est de 2 à 6 gouttes, deux fois par jour, dans 250 ml d’eau chaude. En usage externe, elle est utilisée en onctions locales pures (2 gouttes le long de la colonne vertébrale, sur le plexus solaire ou la face interne des poignets) ou en onctions diluées dans une huile végétale.

Contre-Indications :

Généralement, la verveine officinale est utilisée, sans que des effets toxiques graves aient été signalés. Il est néanmoins recommandé de consulter son médecin, car de nombreuses contre-indications existent.

Il convient d’utiliser la plante avec prudence chez les personnes présentant une insuffisance hépatique, suivant des traitements anticoagulants, ayant des problèmes de tension (soit une faible pression, soit prenant des médicaments contre l’hypertension artérielle, souffrant d’anémie, de troubles gastro-intestinaux ou de troubles neurologiques. La plante ne doit pas non plus être utilisée par les femmes enceintes ou qui allaitent. Chez certains sujets, elle peut être allergène et donc, si tel est le cas, il est recommandé de ne pas en ingérer. Elle interagit ainsi avec des enzymes du foie qui modifient le métabolisme des médicaments. En ce qui concerne la sphère gastro-intestinale, les iridoïdes présents dans la plante peuvent provoquer la contraction des muscles de l’intestin. Des dermatites ou allergies anaphylactiques sont aussi possibles au contact de la plante.

Sources : Wikipédia, Doctissimo.fr

Je vous conseille cette huile essentielle :

Huile essentielle Verveine odorante - Lippia citriodora - bio - 2 ml

Les épinards, un solide atout pour notre santé

L’épinard n’est pas uniquement un aliment réputé « riche en fer »….Il est beaucoup mieux que cela et demeure un solide atout pour notre santé.

Les effets bénéfiques sur la santé :

Que ce soit pour lutter contre la fatigue, l’anémie, les effets du stress, se protéger du cancer, faire le plein de vitamines c, groupe B, acide folique, des bêta-carotènes, lutéine et des minéraux.
L’épinard viendra en tête de liste des aliments à favoriser. Et c’est sans compter sur de nombreux autres éléments phytochimiques protecteurs du cancer et de son pouvoir en énergie solaire et de désintoxication de par sa grande richesse en chlorophylle.

Un aliment riche en acide folique et vitamines du groupe B.

L’acide folique participe à la formation des acides aminés qui constituent toutes les cellules vivantes, notamment à la synthèse de l’ADN et de l’ARN. Il participe au renouvellement des globules rouges, à la bonne cicatrisation des tissus, au bon fonctionnement du système immunitaire. Il joue un rôle essentiel dans le métabolisme cérébral et nerveux, notamment au niveau des neurotransmetteurs. L’acide folique jouerait un rôle dans la prévention de certains cancers. Une carence en acide folique favorise la dépression.

Protection cardio-vasculaire :

Il est aujourd’hui admis qu’un taux élevé d’homocystéine dans le sang est un facteur de risque d’affection cardio-vasculaire. Des chercheurs de l’Université Harvard ont montré que les hommes qui présentent un taux d’homocystéine sanguin de 12% plus élevé que la moyenne, ont un risque de 3,4 fois plus grand de faire une crise cardiaque. L’homocystéine est un métabolite (substance intermédiaire) de la méthionine. Cette dernière est un acide aminé que l’organisme peut transformer en un autre acide aminé, la cystéine. Mais cette transformation ne se fait pas directement. L’organisme doit d’abord transformer la méthionine en homocystéine. Ce métabolite de la méthionine peut ensuite être transformé en cystéine.

Pour éviter que l’homocystéine se retrouve en trop grande quantité dans le sang, il faut s’assurer que sa transformation en cystéine se fasse rapidement. Pour y parvenir, l’organisme a besoin d’au moins trois vitamines du complexe B : l’acide folique, la vitamine B6 et la vitamine B12.

Les épinards sont une des meilleures sources végétales de folates et de vitamine B6, nécessaires pour équilibrer les taux d’homocystéine dans le sang.

Richesse en lutéine et protection de la vue.

Son action semble se situer principalement au niveau de la vue en protégeant des cataractes et de la dégénérescence maculaire. La plus forte concentration de lutéine dans le corps se retrouve dans la rétine de l’œil, plus précisément dans la macula, qu’on appelle également tache jaune. C’est la macula qui est responsable de l’acuité centrale de l’image que l’œil perçoit et transmet au cerveau.

Si la macula se détériore, le centre du champ visuel devient brouillé. Seule la vision périphérique demeure normale. C’est ce qui s’appelle la dégénérescence maculaire.

Grâce à la lutéine et aux autres caroténoïdes, la macula retrouve une pigmentation normale.

Elle procurerait également un effet protecteur contre le cancer colorectal.

La lutéine est un caroténoïde qui ne peut être synthétisé par l’organisme et doit provenir de l’alimentation.

Protection contre le cancer

Consommé régulièrement il préviendrait de nombreux cancers. Cette propriété serait dûe à sa richesse en bioflavonoïdes de type caroténoïde, qu’il contient en forte proportion.

Condamnée à 41 ans elle guérit grâce aux épinards et vivra jusqu’à 106 ans!

La naturopathe Hazel Parcells, qui a vécu jusqu’à l’âge vénérable de 106 ans, raconte qu’à l’âge de 41 ans elle avait été condamnée par les médecins, alors qu’elle était atteinte de tuberculose. Elle ne se résigna pas au diagnostic, et décida de modifier son alimentation. Elle entrepris une cure d’épinard. Elle en consomma sous toutes les formes possibles. Au bout de trois mois elle sentait renaître ses forces et au bout de six mois elle était complètement rétablie. Elle attribua cette guérison à la grande richesse de l’épinard en acide folique et vitamines du groupe B.

Les épinards et la perte de poids

Des chercheurs ont identifié dans les feuilles d’épinards (et certains autres légumes verts similaires) un composant naturel connu sous le nom de thylakoïdes qui peut aider dans la gestion d’un poids santé. Les thylakoïdes se fixent aux molécules de graisse et em empêchent la digestion de celles-ci, tout en favorisant ensuite leur utilisation sous forme d’énergie au niveau hépatique.

Les épinards riches en acides?

Certains reproches aux épinards d’être riches en acide oxalique et de s’opposer à l’absorption du calcium. Les naturopathes conseillent de consommer les épinards crus, la cuisson éliminant toute valeur nutritive. On n’a jamais rapporté de décalcification suite à la consommation d’épinards crus. Au contraire, les épinards ont une action très alcaline sur l’organisme et reminéralisante. La guérison de Hazel Parcells en est une belle preuve.

Raymond Dextrait insiste sur ce fait: Il indique que « bien évidemment, pour en retirer tous les bénéfices, il faut consommer l’épinard cru. Lorsque l’on cuit dans l’eau bouillante une brassée d’épinards, il s’ensuit une transformation rarement heureuse. Des principes essentiels sont détruits, d’autres dissous. La cuisson n’est vraiment pas recommandable, même à l’étouffé ».


La meilleure façon de tirer tout le profit de ce merveilleux légume est sous forme de salade en le combinant à d’autres puissants aliments nutritifs et curatifs, tel que dans la recette de salade en fin de cette chronique. Autre excellent moyen de tirer profit des épinards, est sous forme de jus.

En combinaison avec carottes, céleri, pommes (on peut également ajouter 1. à café de poudre de chlorelle ou de spiruline), cela devient un régal et surtout un vrai élixir de santé! D’ailleurs il semble que de tous les jus, ce serait le jus d’épinard le plus puissant pour prévenir le cancer.

TRÈS IMPORTANT

Si vous n’avez pas la chance de cultiver vous-même naturellement vos épinards, il est TRÈS important de ne consommer que des épinards produits biologiquement. En effet, c’est malheureusement un des légumes commercial les plus contaminés par les pesticides. Si vous ne pouvez vous procurer du Bio, lavez-les très consciencieusement avec un détergeant à base d’un savon naturel et rincez-les abondamment sous l’eau courrante.

Les épinards sont certainement une source inépuisable de nutriments protecteurs pour la santé.

RECETTE DE LA SALADE TURQUE
DU Dr Andrew Weil M.D.

  • 450 g (1 lb) d’épinards bio frais, bien lavés et rincés
  • 2 tomates fraîches coupées en tranches
  • 6 échalotes hachées finement
  • 5 c. à soupe de yogourt grec (faible en gras) vous pouvez remplacer le yogourt grec par tout yogourt nature de qualité (vrai yogourt), mais le grec est plus onctueux.
  • 2 c. à soupe d’huile d’olive vierge première pression
  • 2 gousses d’ail hachées finement
  • 1/2 c. à thé de thym séché
  • sel et poivre au goût.

Préparation: Après avoir lavé et essoré les feuilles d’épinards, vous les placer dans un grand plat, avec les tranches de tomates et les échalotes.

Dans un autre récipient vous préparerez votre assaisonnement d’accompagnement: mélangerez le yogourt, l’huile d’olive, l’ail émincé, le thym, le sel et poivre. Bien mélanger et ajouter au plat principal avec les épinards.

Bien entendu, comme pour toute recette, vous pouvez l’adapter à votre goût. Vous pourriez également y ajouter des champignons de Paris, crus et coupés en petites tranches fines.

Source : https://www.masantenaturelle.com/chroniques/sante/epinards.php

La Bardane, bénéfique à notre santé

Présentation de la plante :

La Grande Bardane, également appelée Bardane officinale ou Bardane commune, est une espèce de plantes herbacées annuelle ou bisannuelle de la famille des Astéracées. Elle possède de nombreuses propriétés favorables à la santé et constitue une plante traditionnelle des médecines populaires. Elle est également cultivée comme plante potagère pour sa racine consommée comme légume. Lire la suite

Les Bienfaits de la Spiruline

Les bienfaits de la spiruline: 9 vertus d’une algue bleue miraculeuse !

Qu’est-ce-que la Spiruline ?

Il s’agit d’une micro-algue connue depuis 3 milliards d’années, qui est très consommée au Japon et en Russie.
La spiruline est une nourriture 100% naturelle. Sa composition est presque parfaite en raison de sa composition de fer, de protéines, d’oligo-éléments, de pigments, de minéraux et de vitamines.

Lire la suite

Le Basilic Sacré

Qu’est-ce-que le Basilic Sacré ?

Le Basilic Sacré, appelé également Tulsi, une plante issue de la médecine ayurvédique ( en Inde), a de nombreuses actions pour rétablir les fonctions de notre santé et est considéré comme un « super » complément alimentaire. En Inde, elle est appelée « la reine des plantes ».

A l’état naturel, le basilic sacré pousse dans les forêts, et est cultivé sur le pourtour méditerranéen pour être utilisé sous forme de complément alimentaire. Il fait partie de la même famille que le basilic romain (que nous consommons habituellement), mais n’a pas tout-à-fait la même fonction. Si le basilic romain a une action apaisante sur la digestion, le basilic sacré a des propriétés beaucoup plus importantes pour notre santé.

Lire la suite

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer